top of page
  • Photo du rédacteurCORAIBES BLOG

Visite des sentiers sous-marins de la Martinique

Dernière mise à jour : 15 août 2022

Au programme aujourd’hui, la visite des sentiers sous-marins du Cap Salomon et des Anses d’Arlets. Des sentiers dédiés à la randonnée palmée avec des bouées d’information et des zones délimitées pour éviter toute collision avec des bateaux.


Magazine préservation océan, Blog voyage et photo, Photographe sous marin martinique, guadeloupe, antilles, caraibes, Banque d'images poissons tropicaux, préservation coraux, espèces coralliennes, reportages caraibes, journaliste environnement, blog voyage caraïbes
Le sentier sous-marin est bien balisé et sécurisé.

Le concept existe aux quatre coins de la planète, mais le seul à avoir vu le jour en Guadeloupe, à l’ilet Gosier, est vite tombé aux oubliettes faute d’entretien.


Le cap Salomon

Le sentier installé sur la pointe droite de la Grande Anse d’Arlet n’est accessible qu’après une petite randonnée à pied de 10 minutes. Il est, de fait, peu fréquenté. Pourtant, les coraux y sont jolis, quelques beaux poissons s’y promènent et les tortues croisent à deux pas. Entre deux grains de pluie, je parviens quand même à faire des images de drone et à m’immerger le temps d’une séance photo sous-marine. Si le site n’est pas exceptionnel, les bouées qui le démarquent apportent des informations utiles sur la faune subaquatique présente.




Le sentier des Anses d’Arlets

Il est situé autour d’un rocher affleurant la surface de l’eau, devant l’une des plages les plus fréquentées de l’ile et à 20 m du bord. Résultat, il attire la foule et durant ma randonnée palmée, je croise pas moins de 50 personnes équipées de masques Décathlon (quelle réussite ce masque !) ou d’un équipement plus classique. Si les coraux sont ici peu foisonnants, les poissons fréquentent le site en abondance et les visiteurs semblent ravis. Je côtoie même deux calmars des récifs, un ange royal et 4 poissons-trompettes en une heure de temps. Beau succès pour ce sentier sous-marin, apparemment bien géré avec des bouées d’information bien entretenues.




Ce soir, mouillage au fond de la baie des Anses d’Arlets et demain, si la météo le permet (une onde tropicale est attendue), nous pousserons plus au sud pour notre dernière escale.

M.G

bottom of page