top of page
  • Photo du rédacteurCORAIBES BLOG

Un portail de sciences participatives à découvrir

Le portail internet Faune-Antilles a été mis en place dans le cadre d u programme Life Biodiv'OM. Pourvu d’un site miroir www.faune-sbsm.org qui concerne spécifiquement Saint-Barthélemy et Saint-Martin, il a pour objectif de faire remonter les observations de la faune locale afin de multiplier le nombre de données pour améliorer les connaissances.

portail internet faune saint barth et saint martin, sciences participatives antilles, sciences participatives saint-martin, sciences participatives saint-barth, programme life biodiv'OM, limicoles Antilles, observation oiseaux Antilles, comptage oiseaux antilles
Le site www.faune-sbsm.org permet à tous de faire remonter des observations de la faune locale.

Ces dernières années, les sciences participatives ont le vent en poupe et les sites de collecte des données se multiplient en ligne. Aujourd’hui, un nouveau portail a été mis en place dans le cadre du programme Life BIODIV'OM et avec un site miroir s’adressant plus particulièrement à ceux qui résident ou voyagent dans les îles du Nord. Pour participer, il suffit de créer un compte utilisateur puis de noter en ligne toutes les observations réalisées, une application mobile existe également (NaturaList). Une succincte description, le lieu d’observation, la date et des photos sont les bienvenus pour enrichir les données. Les deux dispositifs (www.faune-antilles.org et www.faune-sbsm.org) sont interconnectés et accessibles avec les mêmes identifiants, de même que pour les autres portails métropolitains.


Des observations validées par des scientifiques

L’objectif affiché est de partager et d’explorer les données naturalistes des Antilles françaises afin de mieux connaître la répartition des espèces caribéennes. « Des portails Faune existent déjà sur le territoire national avec des déclinaisons par région. Grace au programme Life BIODIV'OM, la Réserve naturelle de Saint- Martin le met en place pour les territoires de Saint-Barth et de Saint-Martin » se félicite Aude Berger, chef du projet. « Et afin de garantir la qualité des observations, des validateurs scientifiques travaillent dans l’ombre du portail pour vérifier les données transmises ». Ainsi, un large public peut participer à la collecte de données sans peur de se tromper. En cas d’erreur, l’espèce sera corrigée par un expert et n’apparaitront en ligne que des données fiables. Vincent Lemoine, ornithologue indépendant mandaté par la LPO (Ligue de Protection des Oiseaux) est de ceux-là et il aura également en charge la formation des agents de la Réserve Naturelle à l’utilisation du site. Ce portail constituera à terme un véritable outil de gestion des espèces présentes sur l’île. Il génèrera automatiquement une cartographie des observations et les agents pourront en extraire des données, des cartes d’abondance et de diversité. Il pourra dans un second temps en découler des mesures de gestion pour préserver certaines espèces rares ou menacées par les activités humaines.


Mais le portail faune-sbsm est aussi l’occasion pour tous les naturalistes amateurs d’enrichir leurs connaissances. On y trouve ainsi des critères d’identification et une aide à la détermination des espèces d’oiseaux. Le petit guide illustré des limicoles de Guadeloupe réalisé par Maël Dewynter, Anthony Levesque et Vincent Lemoine y est ainsi téléchargeable. Il décrit 28 espèces de limicoles, des petits échassiers migrateurs qui dépendent étroitement des zones humides. Alors, il ne vous reste plus qu’à ouvrir l’œil, à écouter, à observer et à enregistrer vos données en ligne !


Mariane Aimar


bottom of page