top of page
  • Photo du rédacteurCORAIBES BLOG

Redonner vie aux oursins diadème

Pour une raison encore mal déterminée, les oursins diadèmes ont subi en 2022 une véritable vague de mortalité dans toute la Caraïbe. A Saint-Barthélemy, l’Agence Territoriale de l’Environnement s’est penchée sur la question pour tenter de relancer le cycle de vie de ces échinodermes indispensables aux écosystèmes marins.


maladie oursins diadème, mortalité oursins diadème caraïbes, captation larves oursins, élevage larves oursins, agence territoriale environnement saint barth, préservation récifs coralliens antilles
Ces structures végétales permettent de capter des larves d'oursins qui pourront entamer leurs croissance à l'abri des prédateurs (©ATE)

Souvent malaimés en raison de leurs piquants particulièrement vénéneux, les oursins diadèmes (Diadema antillarum) sont pourtant à la base de l’équilibre écologique des lagons. En effet, ces redoutables herbivores participent au bon état de santé des récifs coralliens en les débarrassant des algues indésirables qui nuisent à leur croissance. Ainsi, en 1983, une épidémie d'origine toujours mystérieuse décima la population de cet oursin dans des proportions extraordinaires : plus de 97 % des individus périrent en quelques mois. Dans la foulée, 30 à 40% des coraux subirent une rapide dégradation liée à l’envahissement algal. L’année dernière, les oursins ont été frappé par une seconde épizootie, probablement liée à la dégradation des eaux marines, et les scientifiques ont cherché cette fois-ci à réagir rapidement. Ainsi, à la demande de l’ATE de Saint-Barthélemy, le docteur Elizabeth Duermit Moreau de l’Université de Floride, spécialiste de l’écologie des maladies chez les crustacés, est venue sur l’île afin de tenter de comprendre l’origine, éventuellement génétique de la maladie. Elle a ainsi réalisé des prélèvements de liquide cœlomique de 25 oursins diadèmes sur 5 sites différents, pour essayer de déterminer la ou les causes responsables des mortalités massives chez cette espèce. En plus des échantillons, l'habitat immédiat, les micro-organismes présents dans l'eau, la rugosité du substrat et la densité des autres espèces d'oursins ont également été analysés.


Capter des larves d’oursins pour repeupler les lagons


maladie oursins diadème, mortalité oursins diadème caraïbes, captation larves oursins, élevage larves oursins, agence territoriale environnement saint barth, préservation récifs coralliens antilles
Différentes fibres végétales sont expérimentées afin de trouver les plus adaptées à la croissance des larves d'oursins (©ATE).

Dans un second temps, l’ATE a mis en place deux systèmes de capture de larves d’oursins sur la base d'un procédé créé par Alwyn Hylkelma de la Van Hall Larenstein University of applied sciences de l’île de Saba. L’objectif est ainsi de fournir aux larves d’oursins des supports de croissance afin, à terme, de redynamiser ces populations en danger. Les structures de captation des larves ont été conçues à partir d'éléments biodégradables comme la palme de Cocos nucifera, la palme de Coccothrinax barbadensis (espèce protégée), ou encore deux espèces invasives, la liane de Belle Mexicaine (Antogonum leptopus) et l'Agave Sisal. Toutes sont en expérimentation dans l’eau sous forme de balle ou de tressage. Ces éléments doivent fournir aux larves un moyen de se protéger de leurs prédateurs les plus connus comme le Baliste Royal, la langouste, le casque roi, les labres et autres crabes marins.

La phase de test actuelle permettra de déterminer quelles sont les fibres végétales les plus adaptées à la croissance des larves d’oursins afin, par la suite, de mettre en œuvre un programme de restauration plus large de ces échinodermes si précieux pour l’équilibre des massifs coralliens.


L'oursin Diadème, un redoutable herbivore

L'oursin Diadème (Diadema antillarum) est caractérisé par des épines particulièrement longues, fines et fragiles. Elles peuvent atteindre plus de 25 cm de long et sont en général noires ou grises. Il vit entre 1 et 10 m de fond mais peut aussi s'adapter à de plus grandes profondeurs puisqu'on en trouve 300 m de la surface. C'est un animal principalement grégaire, dont les populations peuvent atteindre des densités de 20 individus/m²

maladie oursins diadème, mortalité oursins diadème caraïbes, captation larves oursins, élevage larves oursins, agence territoriale environnement saint barth, préservation récifs coralliens antilles
Les oursins diadème (Diadema antillarum) présentent des épines pouvant atteindre plus de 25 cm de long.

Mariane Aimar-Godoc


留言


bottom of page