top of page
  • Photo du rédacteurCORAIBES BLOG

Plein feu sur les coraux sur Canal 10

Ce soir à 20h, Canal 10 met l'accent sur les coraux et le blanchissement corallien qui les frappe depuis plusieurs semaines.


La Guadeloupe et la Caraïbe dans son ensemble vivent un épisode majeur et sans précédent de blanchissement corallien.

Les épisodes de 1998, 2010 et 2015 étaient sans commune mesure avec ce que nous vivons actuellement et sous l'eau (qui est à 32 degrés depuis fin juillet) la situation est vraiment dramatique.

Pour débattre de ce sujet brûlant, Canal 10 a invité différents acteurs du milieu marin :

  • Mariane Aimar-Godoc : journaliste, photographe et réalisatrice, spécialiste des récifs coralliens en Guadeloupe

  • Charlotte Dromard : Maître de conférences à l'Université des Antilles, docteur en biologie marine, spécialiste des récifs coralliens

  • Nicolas Diaz : directeur de l'Agence régionale de la biodiversité des Îles de Guadeloupe, ancien secrétaire générale du Comité régional des pêches, docteur en océanographie

  • Ferdy Louisy : Président du Parc national de la Guadeloupe

  • Sylvie Gustave Dit Duflo : Présidente du CA de l'OFB, Vice-présidente de la Région en charge de l'environnement, Présidente de l'Agence régionale de la biodiversité des Îles de Guadeloupe


En savoir plus sur le blanchissement corallien

L'Aquarium et l'association IGREC Mer (Initiative Guadeloupéenne pour la Restauration des Écosystèmes Marins) réalisent régulièrement des suivis sous-marins sur différents sites (dont certains sont surveillés depuis plus de 10 ans), et le constat est alarmant.


  • le 01/10 : 98% de blanchissement, toutes espèces confondues sur le site de l'ilet Gosier.

  • le 08/10 : 90% des coraux blanchis sont désormais morts et envahis par les algues. Ils n'ont donc plus aucune capacité à se régénérer.

  • le 09/10 : 99% de blanchissement, toutes espèces confondues sur 3 sites du Grand cul-de-sac marin. A cette date, 90% de ces coraux blanchis étaient déjà morts et recouverts d'algues.

Blanchissement corallien Antilles, Épisode catastrophique de blanchissement corallien, Impact sur les coraux des Antilles, Dégâts massifs sur les récifs coralliens, Coraux mourants en Antilles, Crise écologique dans les Antilles, Répercussions du blanchissement corallien, Effets dévastateurs sur la biodiversité, Perturbation des écosystèmes marins, Perte de la diversité marine, Dégradation des récifs coralliens, Réaction des autorités locales, Mesures d'urgence en Antilles, Appel à l'action environnementale, Sensibilisation à la protection des coraux, Effets sur l'industrie touristique, Menace pour la sécurité alimentaire, Détérioration des habitats marins, Résilience des récifs coralliens, Rétablissement des écosystèmes marins, Rôle des changements climatiques, Collaboration internationale nécessaire, Vulnérabilité des territoires insulaires, Adaptation face au changement climatique, Gestion durable des ressources marines, Rôle des communautés locales, Réduction des émissions de gaz à effet de serre, Préservation de l'environnement côtier, Efforts de restauration des coraux, Espoir pour l'avenir des récifs coralliens des Antilles
La Guadeloupe connait un épisode de blanchissement corallien sans précédent.

En savoir plus sur le blanchissement corallien

Afin d'avoir une vision globale de la situation, l'Aquarium et IGREC Mer ont mis en place un suivi de cet épisode de blanchissement en sollicitant les clubs de plongée de l'archipel. Des fiches de suivi de l'état de santé des coraux ont été transmises et les premiers retours sont alarmants y compris à 20 m de profondeur. Nous rassemblons tous ces éléments et vous les ferons suivre dans un bilan plus complet.

Une chose est sûre, 2023 marquera la disparition de la majorité de nos récifs coralliens et il faut s'attendre très rapidement à des conséquences directes sur nos îles.

L'érosion du littoral et le recul du trait de côte vont s'accélérer de manière exponentielle et les filières pêche et tourisme vont être rapidement impactées.

Il est primordial que tous les acteurs impliqués dans la gestion de nos milieux marins et terrestres soient conscients de la situation et se mobilisent pour agir.

Préserver ce qui peut encore l'être au niveau des massifs coralliens et anticiper sur les impacts que nos territoire vont subir.

Emmanuelle Di Avigliana


Commentaires


bottom of page