top of page
  • Photo du rédacteurCORAIBES BLOG

Ile de la Dominique, le paradis des plongeurs

L'île de la Dominique est connue pour ses 365 rivières, ses cascades et ses forêts tropicales luxuriantes. Mais sous l'eau, grâce à ses tombants vertigineux et sa faune préservée, elle offre un spectacle époustouflant de classe internationale !


Plongée sous-marine, Ile de la Dominique, Sites de plongée, Faune marine, Coraux, Épaves, Visibilité, Cavernes, Exploration, Réserve marine de Scotts Head
Eponges et coraux se mêlent sur un tombant vertigineux.

Après avoir exploré la réserve marine du parc national de Cabrits, au nord de l'île, nous avons plongé au sud, dans la réserve marine de Soufriere Scotts Head. Et quelle belle surprise ! Ici, l'île est plus montagneuse, volcanique et sa morphologie terrestre se retrouve sous l'eau. Ainsi, en plongée sur le site de Labym Wall, situé au pied d'une falaise, on passe d'un fond de 5 m à un tombant de plus de 150 mètres ! Autant vous dire que c'est une plongée vertigineuse dans le grand bleu qui s'offre à vous.

Mais ce tombant réserve encore bien des surprises. Et de taille. Ici, les éponges mesurent plus de deux mètres de haut, atteignent des diamètres impressionnants et offrent une belle architecture au site. Quant aux tortues marines, elles s'y rencontrent fréquemment et, peu farouches, se laissent facilement approcher.



Une multitude de sites inoubliables

La réserve marine de Soufrière Scott’s Head est l'un des environnements de plongée les plus vierges des Caraïbes. Il s'agit d'un vaste cratère volcanique submergé. On y trouve des sites de plongée extraordinaires : des tombants et des murs spectaculaires, d'énormes pinacles émergeant du fond de la mer, des fumerolles sous-marines actives et de vastes récifs coralliens, tous plein de vie. Scott Head Pinnacle, Scott Head Drop Off, Craters Edge, Suburbs, Champagne Reef, sont autant de sites de plongée que l'on peut explorer dans la réserve de Soufriere Scotts Head. Une zone entièrement préservée depuis 1998 et gérée par une autorité de gestion locale (Local Area Management Authority - LAMA) qui intègre les pêcheurs, les conseillers de village, l'industrie hôtelière, l'association des sports nautiques de la Dominique, les garde-côtes de la Dominique et la division de la pêche. Grâce à cette protection, la réserve offre des sites de plongée préservés et riches d'une biodiversité marine exceptionnelle.


Nature Island Dive, bien plus qu'un club de plongée


Dans le petit village de Soufriere, Nature Island Dive, le club de plongée local est membre de la réserve marine. Il s'emploie depuis 1994 à préserver les récifs coralliens de cet espace naturel. Les coraux y sont ici inventoriés, surveillés et soignés dès l'apparition des premiers symptômes. Ainsi, quand la maladie de perte de tissu corallien (SCTLD en anglais) est apparue en Dominique, Simon Walsh le directeur de Nature Island Dive et Joe Hillman, son partenaire passionné de restauration écologique marine, n'ont pas ménagé leurs efforts. Pour contrer cette maladie qui affecte toute la Caraïbe depuis 2014 et provoque un blanchissement puis une nécrose rapide des coraux massifs, Simon et Joe ont décidé de préserver les colonies par une technique qui a fait ses preuves dans d'autres îles de la Caraïbe. Chaque jour ou presque, ils ont plongé sur les récifs coralliens et, à l'aide d'une seringue, ont déposé au niveau de la partie malade un mélange de pâte époxy et d'amoxicilline. Avec des résultats spectaculaires puisque de très nombreuses colonies coralliennes ont ainsi pu être sauvées.

Alors, si vous envisagez un séjour dédié à la plongée sous-marine dans la Caraïbe, n'hésitez pas. La Dominique vous offrira un cadre dépaysant et des immersions dans les profondeurs du grand bleu réputées au niveau international !

Mariane Aimar


bottom of page