top of page
  • Photo du rédacteurCORAIBES BLOG

Une formation unique pour restaurer les coraux de la Caraïbe

En tant que responsable des projets scientifiques de l'association IGREC Mer, j'ai été conviée à une formation à la restauration des coraux par Secore International à Curaçao. Une occasion unique d'apprendre les dernières techniques permettant de collecte et d'élevage de larves de coraux. Avec un seul but : trouver des solutions pour les coraux des Antilles.


Association coraux Guadeloupe, Martinique, Antilles, Caraïbes. Restauration coraux, protection coraux, préservation coraux, reproduction coraux, Guadeloupe, Martinique, Antilles, Caraïbes.
Des scientifiques de toute la Caraïbe ont participé à la formation mise en place par SECORE sur l'élevage des larves de coraux.

Qu’est-ce que SECORE International ?

SECORE est l’organisation de conservation pour la restauration des récifs coralliens la plus avancée dans la Caraïbe. Les résultats et les méthodes développées par cette société à but non lucratif sont traduits par ses ingénieurs en techniques et outils innovants pour accélérer la redynamisation des coraux qui sont fortement menacés dans toute la Caraïbe.


SECORE international, formation restauration corallienne, collecte larves coraux, reproduction des coraux, protection des coraux, Guadeloupe, Martinique, Saint Martin, Saint Barth, Curaçao, Antilles, Caraïbes
Kelly Latijnhouwers et Valérie Chamberland de SECORE International ont géré cette formation sur l'élevage de larves de coraux autant sur le plan théorique que pratique.

Un partage de connaissance pour accélérer les projets de restauration des récifs coralliens de la Caraïbe


coraux, récifs coralliens, culture coraux, association protection coraux, reproduction coraux, Guadeloupe, Martinique, Saint Martin, Saint Barth, Curaçao, Antilles, Caraïbes
A Curaçao, les larves de coraux sont élevées dans un bassin en mer et surveillées chaque jour par les équipes de SECORE.

Soucieuse de partager ses connaissances et méthodes, SECORE a organisé du 22 au 30 octobre 2021 une formation de pointe pour les associations de la Caraïbe. IGREC Mer, impliquée dans la restauration des coraux depuis 2007 au travers du projet Planugwa (collecte et élevage d’œufs de coraux) et à l'initiative de la première pépinière de coraux des Antilles Françaises en 2013 était la seule invitée de la Guadeloupe. Sa responsable des projets scientifiques a ainsi rejoint, à Curaçao, Didier Laplace de Coral Restoration Saint-Barth, mais aussi les scientifiques de l’Institute of Marine Affairs de Trinidad, de Healthy Reefs, Fragment of Hope et de l’université du Bélize.

Durant une semaine, les scientifiques et techniciens présents ont été formés à la fois en théorie et en pratique à la restauration des coraux. Après les cours, les équipes ont réalisé des plongées de collecte de larves coralliennes, les ont élevées en laboratoire pour ensuite les relâcher dans le CRIB, un bassin de culture unique au monde permettant aux jeunes coraux de bénéficier, en mer, d’un milieu contrôlé nécessaire au suivi de leur croissance.

Grâce à cette formation, IGREC Mer, association créée par l’Aquarium de la Guadeloupe en 1999, a ainsi expérimenté les technologies les plus avancées en matière de reproduction, d'élevage et de transplantation de coraux et pourra ainsi faire bénéficier la Guadeloupe de ces nouvelles compétences.



Les stratégies de reproduction des coraux

La reproduction asexuée des coraux

Les coraux se fragmentent de manière naturelle lors des fortes houles ou des épisodes cycloniques. Les fragments cassés par les vagues arrivent parfois à se fixer sur le substrat et à entamer leur croissance. ils forment alors une nouvelle colonie identique génétiquement à la colonie mère.

En restauration corallienne, on utilise cette reproduction asexuée en fragmentant (ou on microfragmentant) des colonies que l’on met en culture sur des arbres, tables ou cordes.

Cette technique est principalement utilisée pour les espèces branchues (Acropora cervicornis, Acropora palmata).


Reproduction asexuée des coraux, reproduction sexuée, cycle de vie du corail, reproduction coraux pleine lune, polypes corail, Guadeloupe, Martinique, Saint Martin, Saint Barth, Antilles, Cara¨¨ibes
La reproduction asexuée est utilisée dans toute la Caraïbe dans des nurseries sous-marines.

La reproduction sexuée des coraux

Les coraux se reproduisent également de manière sexuée et, dans ce cas, on peut les diviser en deux catégories disposant chacune d'un mode de reproduction spécifique.

Les espèces couveuses de larves

Chez la plupart des espèces de coraux couveuses de larves (brooders an anglais), la libération des larves est déterminée par le cycle de la lune et se produit après le coucher du soleil.

La fertilisation est interne et le développement larvaire s'effectue directement au sein des colonies femelles. Ces coraux libèrent ensuite des larves pleinement développées et symbiotiques. Si le potentiel de dispersion de ces larves est plus court (quelques heures à jours), la reproduction a lieu plusieurs mois par an à tout moment du jour ou de la nuit.

Quelques exemples d'espèces couveuses : Agaricia humilis , Favia Fragum, Porites Porites.


Reproduction sexuée des coraux, reproduction asexuée des coraux, espèces couveuses de larves, polypes de corail, naissance corail, coraux pleine lune
Larve de Favia Fragum tout juste collectée par IGREC Mer.

Les espèces émettrices de gamètes

Chez ces espèces de coraux, la libération des gamètes mâles et femelles s'effectue dans la colonne d’eau. La fécondation et le développement larvaire sont alors externes, mais ces espèces produisent des larves à fort potentiel de dispersion. Elles peuvent ainsi dériver plusieurs jours avant de se fixer pour former une nouvelle colonie. Cependant, ces espèces, ne se reproduisent qu'une ou deux fois par an, durant la période ou les eaux de la mer des Caraïbes sont les plus chaudes

Espèces gonochoriques (♂ou♀)

Les espèces gonochoriques forment des colonies composées de polypes mâles ou femelles, et libèrent respectivement des spermatozoïdes ou des ovules. Il est courant que les mâles libèrent le sperme plus tôt (15-30 min) que les femelles, une stratégie qui optimiserait la densité du sperme dans la colonne d'eau avant que les œufs ne soient libérés.

Espèces Hermaphrodites (♂et♀)

Les polypes coralliens produisent à la fois des gamètes mâles et femelles qui sont libérés simultanément dans la colonne d'eau et sont emballés dans des faisceaux spermatozoïdes-œufs. Une fois libérés, les faisceaux flottent à la surface où ils se brisent sous l'action des vagues, permettant aux gamètes mâles et femelles de différents individus de se rencontrer afin d’assurer la fécondation.


Les facteurs influençant la reproduction des coraux émetteurs de gamètes


Reproduction sexuée des coraux, reproduction asexuée des coraux, espèces couveuses de larves, polypes de corail, naissance corail, coraux pleine lune
Le cycle lunaire joue un rôle prépondérant sur la reproduction des coraux.

La reproduction des coraux dans les eaux de la Caraïbe est influencée par de nombreux facteurs. C'est pour cela que certaines années les pontes sont nombreuses et régulières tandis que d'autres, elles se font plus rares.

Ainsi, les changements saisonniers de la température de surface de la mer jouent un rôle considérable. Ce sont eux qui dictent le mois au cours duquel la ponte des coraux se produira. C’est en général, pour la plupart des espèces, le mois au cours duquel le changement saisonnier de la température de la surface de la mer augmente le plus rapidement (août-septembre) que la ponte a lieu.

La reproduction des coraux est également largement influencée par le cycle lunaire. Ainsi, les coraux se reproduisent généralement pendant 2 à 3 jours entre après la pleine lune.

Enfin, l’heure de la ponte dépend aussi de l’heure du coucher du soleil avec des variations d'une espèce à l’autre.

En savoir plus : ICI

Mariane Aimar



Comentarios


bottom of page