top of page
  • Photo du rédacteurCORAIBES BLOG

Dernières immersions avant la Dominique

Dernière mise à jour : 15 août 2022

En ce samedi qui devait être très pluvieux, le soleil a en fait joué à cache-cache avec les nuages et nous avons pu faire deux sites sous-marins de plus !


L’Anse Chaudière


Peu référencée sur les cartes, cette face sud des Anses d’Arlets vaut pourtant le détour. Les fonds y sont variés, riches de gorgones et d’éponges et le snorkeling s’y effectue dans moins de 3 mètres d’eau. Idéal pour des touristes peu aguerris. Par contre, en raison d’une météo plus compliquée que d’habitude, grains et vents en rafales, le drone a bien failli terminer à l'eau ! Car bien sûr, pour chaque site de randonnée palmée visité, j’envoie le drone pour capturer une image globale de la zone. Et aujourd’hui, juste avant de le poser à l'arrière du bateau, une rafale dévie ma trajectoire d'atterrissage ! Mon seul réflexe est alors de me précipiter sur le drone pour l’attraper à la main. Le drone est sauvé, mais j'en ai encore mal aux doigts  !


L’ilet Ramiers



À l’aller, nous avions repéré cet ilet à quelques encablures de la baie de Fort-de-France. Il nous semblait difficile d’accès de la terre et avions décidé de ne pas y faire escale. Renseignements pris, il s’avère qu’un club de plongée y conduit régulièrement des vacanciers et que certains courageux y viennent en kayak pour admirer les fonds. Nous y jetons donc l’ancre et partons avec les appareils photo faire du repérage. L’eau est un peu trouble, le soleil discret, mais le site s’avère séduisant. Entre deux nuages, j’immortalise ce beau tombant où de gros poissons se faufilent entre les roches volcaniques et d’innombrables coraux de feu plus brulants les uns que les autres !

Ce soir, escale à la Pointe du Bout, face aux lumières de Fort-de-France, pour un départ tôt demain matin en direction de la Dominique que nous devrions atteindre en fin de journée.

M.G

Comentarios


bottom of page